...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 JENGi DE LA SCARPE'S TRAiNiNGS

Aller en bas 
AuteurMessage
Ginevra SORREL
* NIVEAU 0
* NIVEAU 0
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 27
[ PUF _ : EBS0N
[ TES CHEVAUX _ : JENGi DE LA SCARPE
[ HUMEUR _ : CARPE DiiiEM
Date d'inscription : 20/06/2008

[ YOU
[ RELATIONSHIPS:
[ TO DO LIST :
[ POINTS:
6/1000  (6/1000)

MessageSujet: JENGi DE LA SCARPE'S TRAiNiNGS   Mer 25 Juin - 13:37

TRAiNiNGS OF JENGi DE LA SCARPE



    _FiCHE DU CHEVAL : Cliiick'

    _HISTORIQUE DES ENTRAiNEMENTS

    • LA N0Ti0N D'ÉQUiLiBRE ll
      • x ÉQUILIBRE _ 6 %
      • x ENDURANCE _ 5 %
      • x SOUPLESSE _ 6 %
      • x HABILETÉ _ 5 %
      • x CONFIANCE _ 6 %
      • x ALLURES _ 6 %

    • ... ll



Dernière édition par Ginevra SORREL le Lun 30 Juin - 16:43, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://siiimply01.webou.net
Ginevra SORREL
* NIVEAU 0
* NIVEAU 0
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 27
[ PUF _ : EBS0N
[ TES CHEVAUX _ : JENGi DE LA SCARPE
[ HUMEUR _ : CARPE DiiiEM
Date d'inscription : 20/06/2008

[ YOU
[ RELATIONSHIPS:
[ TO DO LIST :
[ POINTS:
6/1000  (6/1000)

MessageSujet: LA N0Ti0N D'ÉQUiLiBRE   Mer 25 Juin - 23:11

LA N0Ti0N D'ÉQUiLiBRE


    But recherché :


    Comme à son habitude, Gin’ posa un pied dans la carrière alors que les premiers rayons du soleil étaient encore trop bas pour franchir la barrière naturelle qu’était les grands arbres qui entouraient l’endroit, projetant, de ce fait, une ombre qui recouvrait le sable blanc d’un bout à l’autre des barrières de bois. La jeune fille était, comme à son habitude toujours, vêtue de manière plutôt négligée [ pantalon qui ne datait pas du matin même et tee-shirt trop grand pour elle ] alors que sa ponette, qui la suivait bien gentiment, était impeccablement soignée. Cette dernière humait l’air frais, les naseaux dilatés dans une attitude presque comique. L’allure un peu irrégulière aussi étant donné qu’elle jetait des regards partout et qu’elle ne regardait pas où elle marchait. Mais la brunette ne s’en familiarisa pas : elle commençait à comprendre un peu mieux sa monture ; du moins suffisamment pour savoir que cela s’arrangerais une fois qu’elle serait en selle et qu’elle aurait bien détendu.

    Mais brefons. Gin’ amena donc, pour pas changer, sa ponette au milieu de la carrière une fois qu’elle l’eu laissée marcher quelques tours. Comme d’habitude toujours, elle passa son avant bras dans les rênes et souleva le quartier de la selle pour ressangler. Jengi frappa impatiemment son sabot contre le sol et machinalement, notre jeune cavalière l’arrêta de la voix.

    « Hep ! Suffit fille ! »

    La petite alezane ne semblait pas vouloir donner suite aujourd’hui, et elle se tint tranquille le temps que sa propriétaire descendait ses étriers. Cette dernière aurait du s’inquiéter. Elle aurait du mais elle ne le fit pas ^^ Elle rassembla donc ses rênes, tranquillement, et prit son élan pour sauter en selle, comme elle avait l’habitude de le faire. Et elle avait à peine posé ses fesses sur sa monture que celle-ci démarra sur les chapeaux de roue. Le temps que notre Gin’ nationale reprenne ses esprits, et ses rênes par la même occasion, elle avait… et bah elle avait sauté la barrière de la carrière de dressage ^_^. Enfin, la petite brune était assez réactive quand même et elle se redressa vite ; mettant des jambe et jouant dans ses doigts sans tirer [bah voui, pouliche oblige main de fer dans un gant de velours. Euuuh c’est ça ou c’est main de velours dans un gant de fer ? XD ]. Bref, Jengi n’avait pas énormément de force et elle s’arrêta vite… Pour ce prendre 2 gros coups de talons tout en étant retenue devant. Surprise, elle leva un peu les antérieurs, oreilles plaquées sur le sommet de son crâne.

    « Bah qu’est ce que tu croyais fille ? Que j’allais te laisser m’embarquer sans réagir ? Tu rêves pas un peu là ? »

    Sur ces mots, Gin’ relâcha la pression sur ses rênes et la ponette se mit au pas, les oreilles toujours en arrière et l’allure dansante et vive. Tranquillement, la jeune cavalière ramena sa monture dans la carrière, par la porte hein ^^ pas en sautant la barrière =D, tout en pestant contre un peu tout et n’importe quoi.

    « … Et c’est quoi cet idée de faire des barrières de 20 centimètres de haut aussi ? Et si le cheval d’un élève décide de partir se promener il trimballe son pauvre cavalier jusqu'à en avoir marre ? Et puis toi tu pourrais pas être sage parfois hein ? C’est trop te demander de te comporter comme une ponette normale ? Sauter la barrière… on me l’avait encore jamais faite celle là ! Et puis pourquoi je suis si fatiguée alors que je me lève tous les matins à la même heure depuis des années et que j’ai toujours été en pleine forme. Et toi sale ingrate, t’en profites en plus ? … »

    En fait elle était pas vraiment en colère, mais parler lui faisait du bien, il fallait bien qu’elle trouve une excuse à son erreur d’inattention non ? Une fois que les sabots de Jengi foulèrent à nouveau le sable crème, Gin’ laissa filer les rênes entre ses doigts sur quelques centimètres ; un peu moins que d’ordinaire quand même : elle ne se laisserait pas avoir deux fois ^^. La petite alezane marchait à présent d’un pas plus calme, ses oreilles pivotaient dans tous les sens et elle mâchonnait tranquillement son mors : sa petite crise de folie du jour semblait passée. Notre jeune fille sourit, toute trace de colère envolée ; en fait elle n’avait jamais vraiment été en colère, juste un peu vexée de s’être laissée avoir comme une débutante. Elle écarta un peu sa main gauche et entraîna sa monture sur un cercle.

    « Bon c’est pas tout ça fille, mais travaillons un peu quand même ! »

    Sur ses belles paroles pleines de sagesse [ si si j’vous assure elle peut dire des trucs censés parfois XD ], la brunette ferma un peu ses doigts sur ses rênes tout en redressant son dos et en s’appliquant à sentir les rythme de son cheval pour presser sa jambe quand le postérieur intérieur s’engageait, bah vouii : cercle oblige ! Jengi secoua la tête deux ou trois fois pour donner son point de vue : elle aurait préférer pas être obligée de bosser elle ^^. Mais comme sa cavalière demeurait intraitable, elle se résigna et décida de se tenir bien sage… pour le moment en tout cas ! Comme la ponette y mettait un peu de bonne volonté, Gin’ n’hésita pas à la féliciter.

    « Bien loloche… Continues. »

    L’intéressée dressa les oreilles tellement vite que Gin’ rit doucement. Elle était un peu comique cette jument, dans sa spontanéité, et ça lui plaisait. Ca lui plaisait beaucoup même. La jeune fille remonta un peu sur ses rênes, qui glissaient entre ses doigts gantés, puis elle changea de main sur un 8 de chiffra qu’elle s’appliqua à bien tracer… et avec changement d’incurvation s’ilvouplais ! Elle s’appliqua à bien remettre droit sur une foulée avant de tourner son buste, puis d’inverser ses jambes et enfin, d’indiquer avec une belle rêne d’ouverture. Gin’ avait toujours eu la main douce, et Jengi ne broncha pas ; elle ramena sa tête contre son poitrail pour chasser une mouche qui la picotait méchamment, mais elle retomba immédiatement après dans une bonne attitude. Elle n’était pas encore ‘’placée’’, il était un peu tôt pour cela. Mais elle ne fuyait pas le contact et c’était déjà ça de gagner par rapport à la séance du jour précèdent.

    Je ne sais pas si vous avez déjà compris ; je vais donc prendre la peine de vous expliquer : notre petite demoiselle était un fervente partisane du travail sur le cercle. C’était son père qui lui avait enseigné les vertus de cet exercice à la porté de tous et qui, bien exécuté, permettait de résoudre beaucoup de problèmes que l’on était susceptible de rencontrer à cheval. Vous avez compris maintenant ? Bien ^^. Vous devez sans doute deviner sur quoi la brunette travaillait donc en ce moment ? Le cercle vous dites ? Bingo ! Vous êtes fort dites donc =D. Gin’ s’était donc placées sur un cercle qui passait par E et par B, 20 mètres donc ; elle travaillait toujours sur des cercles larges au début, quand le cheval n’était pas encore assouplis et échauffé, puis elle raccourcissait petit à petit. Jengi semblait, elle aussi, avoir l’habitude de travailler sur le cercle. En tout cas, elle avait acquis la tactique pour ne PAS travailler sur le cercle. En effet, histoire de ne pas s’incurver, bah oui c’était tellement contraignant de s’incurver pour notre pauvre ponette ^^ Bref, elle préférait déraper des hanches, c’est sûr, c’était beaucoup moins fatiguant ! Mais sa petite cavalière était peut être gentille [ ‘fin ça reste à voir ^^ ], mais elle n’était ni stupide, ni aveugle, et elle remit bien vite sa monture dans le droit [ ou plutôt le pas droit justement ici XD ] chemin en reculant encore un peu plus sa jambe extérieure et en cherchant les flanc de sa monture avec cette dernière jusqu’à ce que les hanches reviennent à la bonne place. Mécontente de voir que sa tentative de duperie avait loupé, Jengi leva un coup les fesses, pas très haut. Juste assez pour que sa cavalière relâche un tout petit peu ses rênes et qu’elle puisse secouer la tête. Mais Gin’ se redressa immédiatement sans céder de terrain et la ponette fut bien obligée d’obéir.

    « Bah alors fille ? On fait la rebelle maintenant ? »

    La taquina-t-elle, amusée. L’alezane ne cherchait plus à enquiquiner sa cavalière à présent. Ou du moins elle lui laissait un peu de répit le temps de trouver un nouveau ‘’truc’’. Gin’, satisfaite, décida qu’il était temps de passer au trot. Elle ferma ses doigts sur les rênes et tendit son dos, pratiquant quelques demi arrêts pour prévenir la ponette d’un changement d’allure et la redresser dans son départ. Jengi releva un peu la tête, mais sa cavalière joua dans ses doigts et elle redescendit en mâchouillant son mors. La brunette avança donc son basson tout en ouvrant ses doigts et en pressant un peu ses jambes.

    « Jengi… Trottez ! »

    La ponette ne se fit pas prier. À vrai dire, elle avait guetté le moment où elle aurait enfin l’avant main de libre pour quelques secondes même pas. Elle en profita pour partir au grand trot précipiter et secouant la tête dans tout les sens… Elle ne trotta pas très longtemps à vrai dire. Gin’ se redressa encore plus, reculant ses épaules et bloquant son bassin et elle fut contrainte de repasser au pas.

    « Bah dis donc, on peut dire que t’es en forme aujourd’hui toi ! »

    Patiemment, la petite brune attendit que la ponette se soit calmée avant de redemander un départ en veillant bien à ne pas lâcher devant. Cette fois ci, Jengi ne trouva pas le moyen de s’échapper et elle partit correctement en couchant les oreilles sur son crâne. Encore un tour qui n’avait pas marché ! Mais elle en cherchait déjà un autre rassurez vous ^_^. Soudain, un oiseau décolla d’un arbre avoisinant la carrière et, surprise, elle dit un brusque écart que sa cavalière accompagna souplement avant de la remettre sur la piste en lui caressant l’encolure pour la rassurer, un peu moqueuse quand même … mais gentiment.

    « On saute les barrières comme une rebelle et on a peur d’un oiseau de 15 centimètres à tout casser ? Trouillarde va ^^ »

    Jengi secoua doucement la tête, comme pour dire « Mais non j’ai pas eu peur, j’ai juste … trébuché ! » et Gin’ sourit en secouant la tête à son tour plutôt dans le genre « oui oui fais ta maligne va ^^ ». En fait, la ponette n’avait peut être rien compris, et peu être avait elle juste cherché à chasser une mouche… mais notre jeune fille aimait à croire qu’elle pouvait dialoguer avec sa monture, que voulez vous, c’était dans son caractère ^^ Elle aimait croire qu’il y avait un peu de magie dans ce monde et que les animaux la comprenait. Mais bref’, comme on est pas dans une description détaillée du caractère de Ginevra SORREL, on va passer d’accord ? =D.

    Gin’ emprunta la diagonale pour changer de main en veillant à bien tendre la jument avant pour pouvoir demander un allongement tendu sur la figure. Un petit allongement hein ? Jengi n’était encore qu’une pouliche, on était en début de détente et puis elle ne voulait qu’elle précipite et tombe sur les épaules, c’était justement l’effet inverse qu’elle souhaitait obtenir en fait. Une fois qu’elle eut rejoint la piste, à l’autre bout, elle se redressa et ferma ses doigts sur ses rênes tout en tendant son dos, et le tout avec des jambes bien sur ! La ponette s’ébroua et releva un peu ses membres, se faisant plus rebondissante et poussant sur ses postérieurs.

    « Oui ! Bien… Très bien fille ! »

    Gin’ relâcha un instant sa pression sur sa rêne droite pour lui effleurer l’encolure de la main. Caresse si discrète qu’elles seules auraient pu la voir si elle avait été devant des milliers de personnes. Caresse discrète, furtive, légère, mais bien réelle. Jengi dressa les oreilles et souffla doucement, heureuse, ou du moins fière d’elle et Gin’ sourit. Comme l’alezane n’était encore qu’une pouliche, la jeune fille se contenta de quelques foulées avant d’ouvrir ses doigts et de la laisser repartir. Elle ne voulait surtout pas nuire au mouvement vers l’avant et tuer l’impulsion. La ponette baissa doucement la tête, venant petit à petit se poser sur la main et tendre sa rêne extérieure. Un mince filer de bavouille aux lèvres, preuve de décontraction dans la bouche. La brunette félicita encore.

    « Bien. »

    Une simple mot, pas très démonstratif mais pourtant indispensable… et suffisant puisque la grande D avait compris qu’on était contente d’elle. Cependant, pas la peine de s’imaginer que toutes les difficultés avaient disparues hein ^^ Gin’ n’était pas magicienne mais juste cavalière, ce qui était déjà pas mal en fait. Elle entraîna à nouveau la ponette sur un grand cercle et un nouveau problème se présenta. Cette fois ci, Jengi fuyait par les épaules étant donné que ce n’était plus possible de s’échapper du coté des hanches. Gin’ secoua la tête, un peu éberluée.

    « Tu ne renonces donc jamais ? »

    Fermement, elle tendit encore un peu plus sa reine extérieure pour résoudre le problème. Mécontente, Jengi secoua à nouveau la tête… puis elle se calma comme d’habitude en comprenant qu’elle n’avait pas le choix. Gin’ resta quelques minutes sur le cercle, la concentration et la volonté bien visible sur son visage. Jengi trottait à présent avec régularité et légèreté en engageant bien les postérieurs. Il fallait dire que sa cavalière ne lui laissait pas vraiment le choix et que ses jambes pressaient les flancs de sa monture pile au moment où le postérieur s’engageait… régulière comme une métronome. La jeune fille restait cependant attentive aux besoins de sa monture et celle-ci commençait à souffler un peu fort. Elle termina donc sa détente sur une petite série d’allongements – ralentissements légers ou elle veillait surtout à bien reprendre tout en changeant régulièrement de main. Puis elle repassa au pas en s’asseyant dans sa selle et en tendant son dos sans permettre à la ponette de perdre de l’allure dans la transition et en gardant ses jambes au contact. Finalement, elle laissa filer les rênes entres ses doigts et Jengi étendit l’encolure en s’ébrouant avec satisfaction.

    Il faisait chaud, et une fine couche de sueur commençait à se dessiner sur son encolure couleur de feu, surtout au niveau des rênes. Gin’ décida de la laisser souffler quelques minutes encore. De plus, elle choisit d’effectuer une détente au galop relativement courte et de passer ensuite au travail à proprement parler : les transitions. Les descendantes devant lui permettre de faire passer la jument sur son arrière main et donc, d’alléger ses épaules et les montantes servant à entretenir l’impulsion.

    Jengi s’arrêta un instant pour choper une touffe d’herbe qui dépassait un peu plus que les autres et la jeune fille la laissa faire avec indulgence, une main négligemment posée sur son garrot alors que l’autre tenait les rênes par la boucle. Elle ôta un gant pour toucher l’encolure de sa monture histoire de s’assurer qu’elle n’avait pas trop chaud mais ça allait. Et comme Jengi souffla maintenant tout a fait normalement, elle décida de reprendre le travail : plus elle attendrait et plus il ferait chaud… le soleil se levait vite en été ^^.


[ . . . ]




Dernière édition par Ginevra SORREL le Jeu 26 Juin - 21:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://siiimply01.webou.net
Ginevra SORREL
* NIVEAU 0
* NIVEAU 0
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 27
[ PUF _ : EBS0N
[ TES CHEVAUX _ : JENGi DE LA SCARPE
[ HUMEUR _ : CARPE DiiiEM
Date d'inscription : 20/06/2008

[ YOU
[ RELATIONSHIPS:
[ TO DO LIST :
[ POINTS:
6/1000  (6/1000)

MessageSujet: LA N0Ti0N D'ÉQUiLiBRE BiiiS   Jeu 26 Juin - 20:16

[ . . . ]


    Doucement, progressivement, elle remonta sur ses rênes, centimètre par centimètre. Jengi secoua la tête une ou deux fois. Quoi ? La récré était déjà finie ? Elle fouetta l’air de sa queue pour chasser les mouches et s’en servit comme prétexte pour précipiter son pas mais fermement, Gin’ la retint.

    « Pas la peine d’essayer fille. Aujourd’hui tu ne m’auras pas comme hier ^^ »

    Prudente, elle entraîna encore une fois la ponette sur un cercle avec la ferme intention de demander un départ sur le même cercle, en plus, elle aurait plus facile a partir à gauche si elle était pliée à gauche non ? Comme à son habitude, elle travailla quelques minutes au pas pour ramener sa monture dans une attitude qui lui convenait avant de demander son départ. Ce fut seulement une fois qu’elle fut satisfaite qu’elle accentua ses aides du cercle en se redressant. Elle eut juste a ouvrir ses doigts et a avancer son bassin ver l’intérieur pour avoir un beau départ : vif, spontané et en équilibre. Jengi chercha à lui prendre la main, et comme elle n’y arrivait pas, elle encessa légèrement mais rien de bien méchant. Gin’ se contenta de la prévenir qu’elle ne tolérerait pas de bêtises.

    « Hep fille… »

    Mais comme rien ne venait, elle se détendit et ouvrit un peu ses doigts, permettant à la ponette d’allonger un peu sa foulée. Ce que cette dernière fit d’ailleurs avec un plaisir évident. Gin’ joua dans ses doigts pour la mettre un peu plus sur la main, puis elle quitta le cercle pour demander quelques allongements en reprenant sur les petits cotés. Jengi était calme. La détente un peu prolongée au trot l’avait assagie. La jeune fille ne prolongea pas et repassa au trot pour changer de main sur une diagonale. Jengi fit un léger écart ; un oiseau, encore un, ayant eu la brillante idée de venir se poser dans la carrière décolla subitement devant elle. Mais elle était concentrée à présent, du moins autant qu’une pouliche de cet âge peut l’être, et cela n’eut rien de comparable avec tout à l’heure. Agréablement surprise, la petite brune la félicita encore une fois.

    « C’est bien ça fille… »

    Une fois arrivée dans un coin, elle plaça à nouveau ses aides, l’exacte inverse de celle de tout à l’heure et demanda un départ. Elle se laissa bercer quelques secondes par le galop souple et régulier de sa monture, quelques secondes à peines avant de se rendre compte qu’il y avait un problème. Effectivement elle était à faux XD. Sans tirer, elle se redressa et repassa la ponette au trot. Cette dernière, qui ne comprenait pas pourquoi elle ne pouvait galoper plus longtemps résista un instant, mais elle commençait à comprendre qu’elle n’était pas la plus maligne des 2 et elle se plia finalement aux injonctions de sa cavalière qui lui caressa brièvement l’encolure.

    « Désolée bébé c’était ma faute… On est repartie t’en fais pas ^^ »

    Et effectivement, quelques secondes plus tard, elle redemanda un départ et vérifia immédiatement : à juste. Cette fois ci, elle s’assit bien profondément dans sa selle, veillant à bien descendre ses talons, ses genoux, ses jambes en général quoi ! Jengi eut 2 foulées une peu bizarre ou elle souleva bien haut son antérieur intérieur, le ramenant presque à la hauteur de sa tête. Agissait-elle ainsi par jeu ? Ou était-ce une nouvelle façon de chasser les mouches ? Gin’ n’en savait rien mais c’était une sensation bizarre à cheval. Mais comme la ponette reprenait une allure normale, elle ne réagit pas. Comme précédemment, la jeune cavalière galopa sa monture sur quelques cercles en demanda de bref allongements entre ces courbes mais elle ne prolongea pas trop le travail à cette allure et elle repassa vite au pas et relâcha ses rênes.

    « Bon allez fille, on va pouvoir commencer à travailler. »

    Gin’ avait volontairement effectué une détente assez longue car elle ne comptait pas travailler beaucoup aujourd’hui mais juste réviser les bases qu’étaient les transitions. Une fois qu’elle les aurait revue avec sa monture, elle pourrait les utiliser plus fréquemment dans ses détentes étant donner que c’était des exercices à la porté de tous certes, mais surtout très pratiques pour faire basculer un cheval sur ses hanches ; en particulier les arrêts.

    La jeune fille était donc au pas et elle reprit ses rênes sans se presser. Comme à son habitude Jengi secoua une ou deux fois la tête, mais rétablit bien vite le contact. Elle trouvait que finalement, ce n’était pas si inconfortable que ça ^^. Gin’ se redressa et bloqua son bassin. Veillant à ne pas reculer ses mains, elle ferma un peu ses doigts sur les rênes tout en gardant des jambes.

    « Jengi, pour arrêter. A-rrê-tez… »

    La ponette s’exécuta, pas très engagée mais ronde, à sa place quoi. Sa cavalière la félicita d’une petite tape sur l’encolure avant de reprendre ses rênes et de redemander un départ au pas surtout et toujours avec son bassin. Comme l’alezane démarrait un peu trop mollement à son goût, elle la gratifia d’un léger coup de cravache derrière sa botte. Surprise, Jengi fit un bond en avant, mais Gin’ avait prévu le coup et elle la ramena immédiatement à une allure plus sage.

    « Bah oui fille… mais si t’es déjà toute ramollo au pas ^^ »

    La grande D allait maintenant d’un pas dansant, à la limite du trot et la brunette attendit patiemment que son allure ait retrouvé sa régularité avant de redemander un arrêt comme précédemment. Cette fois-ci, et comme le bref rappel à l’ordre l’avait bien réveillé, l’alezane pencha la tête et s’arrêta au bout des quelques pas seulement, les hanches à l’intérieur. Gin’ recula doucement sa jambe intérieure et ramena les hanches sur la piste.

    « Hep hep loloche, fais gaffe à qui t’as affaire. Te moques pas de moi. »

    Après ce bref avertissement, elle repartit au pas et cela fut beaucoup plus dans l’impulsion que tout à l’heure. La jeune fille redemanda encore quelques arrêts de pas, puis jugeant que la ponette avait compris, elle partit au trot. La encore, même exercice, elle commença par demander des transitions pas – trot et, bien évidemment, trot – pas et elle ne rencontra aucun problème. Les premières fois, Jengi se ratatinait un peu en repassant au pas, elle s’arrêtait trop brusquement en relevant un peu la tête. Mais Gin’ s’arma de patience et en jouant dans ses doigts et en gardant bien ses jambes, elle obtint de jolies transitions qui seraient très bien passées en épreuve de dressage. Elle était ravie, décidemment, c’était une bonne séance ^^.

    Elle s’attaqua ensuite au transition trot – arrêt et donc, arrêt – trot. S’aidant cette fois ci de la ligne du milieu pour être sûre d’être précise ; elle y doubla plusieurs fois que ce soit dans la longueur ou dans la largeur. Jengi avait du mal a engagé les postérieurs. Enfin, le gauche ça allait, c’était surtout le droit. La jeune fille veillait donc à mettre un peu plus de jambe à droite, mais pas trop non plus pour ne pas avoir d’arrêt traversé. C’était bien compliqué tout ça pour de simples arrêts hein ? Plusieurs, elle eut également une action de main un peu dure et la ponette lui fit immédiatement sentir en relevant brutalement la tête pour se défendre. À chaque fois, elle gratifiait celle-ci d’une petite caresse pour s’excuser, jouait dans ses doigts pour décontracter sa monture, la pliant légèrement à droite, puis à gauche, et repartait en s’appliquant un peu plus. Gin’ était une perfectionniste, en tout cas à cheval, elle l’était, et elle voulait des arrêts parfaits. Sa ponette était jeune et elle commençait à s’ennuyer. Au bout du énième arrêt après un doubler dans la longueur, elle s’énerva et fit un brusque écart en balançant un petit coup de cul pour signaler son impatience. La brunette s’excusa encore une fois.

    « Je suis désolée miss. Ca t’ennuie hein ? Mais tu sais… c’est important. »

    Cependant elle donna raison à sa monture : elle ne voulait pas la lasser. Mais elle voulait encore essayer une chose. C’était une bonne reprise et elle aimait l’attitude que la petite alezane avait à présent. Comme cette dernière était plus à l’aise à gauche, elle changea de main.

    « Allez fille, tu fais ça bien et c’est finit. »

    Les choses se corsait un peu, mais il fallait avouer qu’elles n’avaient rien fait de bien compliqué jusque là. Gin’ demanda donc un départ au galop et Jengi, heureuse de se défouler un peu s’exécuta en agitant gaiement la tête, les oreilles dressées. La jeune fille sourit.

    « T’aime galoper hein ? »

    Elle attendit un peu que l’alezane se calme en la mettant sur un cercle, puis elle doubla dans la longueur au galop. Veillant à bien reculer sa jambe pour que la ponette ne dérape pas des hanches, avec une belles reines d’ouverture. Une fois qu’elle fut à nouveau droite, elle effectua une série de demi arrêt avant X sans être trop dure dans sa main pour ne pas susciter de réaction de défense qui aurait gâché l’exercice. Puis arrivée en X, elle tendit encore plus son dos, contractant ses abdominaux. Elle avait appris : avance ; bloque ; ferme. Et c’est ce qu’elle fit. Elle avança son bassin en montant un peu ses mains sans pour autant les reculer. Bloqua son bassin. Puis ferma ses doigts et ses jambes.

    « Stop. »

    La ponette s’assit presque sur son arrière main, semblant glisser sur les sol et les postérieurs presque sous les jambes de sa cavalière, elle effectua un oh combien magnifique arrêt ^^. Gin’ sourit largement et caressa sa monture.

    « Ouaou, t’es une vrai chef miss, c’était extra ! ».

    Elle laissa filer les rênes entre ses doigts, Jengi se mit tout naturellement au pas en soufflant de bonheur alors que sa cavalière la gratouilla tendrement au niveau du garrot, puis se penchait en avant pour lisser son toupet et faire de même entre ses deux oreilles. Gin’ était aux anges, cet arrêt était… comment dire. Parfait ? Non. Mais exceptionnel pour une pouliche.

    « Tu l’es bien mérité fille. C’est finit pour aujourd’hui »

    Jengi secoua la tête de haut en bas comme pour signifier qu’elle était d’accord : oui oui elle l’avait bien mérité ! Gin’ déchaussa ses étriers et laissa tomber ses jambes le long des flancs de sa monture puis elle souleva le quartier de sa selle et dessangla de 2 trous. L’alezane poussa un soupir ravi. Elle s’arrêta un instant pour sniffer le sol et se mit à gratter mais la brunette pressa ses mollets.

    « Non non … si tu veux je t’emmène te rouler dans le manège après. Mais là je te rappelle que je suis toujours sur ton dos ! »

    Elle laissa sa ponette marcher de longues minutes, rênes longues, libre d’aller où elle le souhaitait. Puis une fois que la sueur eue un peu sécher sur sa belle encolure, elle sauta à terre, passa les rênes par-dessus la tête de sa monture et l’entraina à sa suite.

    « Allez fille. Un tour au manège pour se rouler et direction la douche. Ca s’ra pas du luxe ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://siiimply01.webou.net
CHARLIE Stewart .
* PROF
* PROF
avatar

Nombre de messages : 453
[ PUF _ : [ AL0N3
[ TES CHEVAUX _ : [ SOLDIER
[ HUMEUR _ : [ GOOD =)
Date d'inscription : 17/06/2008

[ YOU
[ RELATIONSHIPS:
[ TO DO LIST :
[ POINTS:
28/1000  (28/1000)

MessageSujet: Re: JENGi DE LA SCARPE'S TRAiNiNGS   Dim 29 Juin - 23:40

    NIVEAU DU TEXTE : TRES BON

    x ÉQUILIBRE _ + 6 %
    x ENDURANCE _ 5 %
    x SOUPLESSE _ 6 %
    x HABILETÉ _ 5 %
    x CONFIANCE _ 6 %
    x ALLURES _ 6 %
    x SOINS _ ..%


    x COMMENTAIRES_
    Dire que j'ai notté le plus sévèrement possible *_*. C'est vraiment un entrainement .. Waou <3 . Tu es trop douée, et sa me rend jalouse xD . Bref pour l'endurance. J'ai remarqué que tu ne décrivais pas ebaucoup ( Enfin moins que les autres ) la notion d'endurance chez ton cheval . C'est peut être moi, mais c'est le sentiment que j'en tire. Ton Habileté est géniale (L ) mais manque aussi de description. Parfois tu oublies simplement un adjectif, rapellant que ta cavalière évolue avec cette habiletée et cette compréhension de Jengi ^^. BRAVO *_*

_________________

# CHARLIE STEWART APPLE JONES. & SOLDIER OF IRELAND




Je Veux Vivre, le grand amour . La passion, des premiers jours
Je veux aimer & recevoir en retour . Je veux savoir si sa existe toujours .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://training-helps-v3.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: JENGi DE LA SCARPE'S TRAiNiNGS   

Revenir en haut Aller en bas
 
JENGi DE LA SCARPE'S TRAiNiNGS
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pêcher la scarpe [besoin d'info]
» pêche au blé dans la Scarpe
» resume de la petite nuit en Scarpe avec Jeff
» Et voilà, nouvelle pollution dans la Scarpe
» KTM SCARPE 29"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[ TH ]  :: | ♣ ALIMONY | :: [ BETWEEN US :: [ ARCHIVES :: [ ENTRAINEMENTS ( en attente )-
Sauter vers: