...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Elza Miralès

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Elza Miralès   Jeu 26 Juin - 11:31


    ♣ NOM DE FAMILLE > Miralès
    ♣ PRÉNOM >Elza
    ♣ AGE > ( 16 - 28 ) 16
    ♣ DATE ET VILLE DE NAISSANCE >le 17 juin 1992
    ♣ NATIONALITÉ > Espagnole

    ♦ CARACTÈRE >

    Impénétrable.
    Ne t’étonnes pas si elle reste des heures assise devant le box d’un cheval, si elle reste silencieuse … Tu veux une réponse à tes questions, elle ne t’en donnera pas. Elza est d’un caractère des plus butés et rien ne la fera changer d’avis … Rien ne la fera dévier d’un millimètre la tâche qu’elle s’est fixée …
    Mais autant peut-elle être silencieuse devant une personne, autant elle peut- être bavarde et amicale … Cela dépendra de Toi … Elza est franche, intelligente et vive et ses mots acérés en ont choqué plus d’un. Au contraire, avec les chevaux elle est douce et calme … Si tu la rencontres, tu te rendras vite compte qu’elle n’est pas du genre à faire le premier pas, sauf certaines exceptions, mais qu’Elza n’a pas de préjugés. Elle est tolérante et ne te jugera vraiment qu’après t’avoir connu. Il est très difficle de gagner sa confiance, mais la perdre est … très facile … et pratiquement irrémédiable … Elza est très solitaire mais ne refuse pas la compagnie des autres et est loyale envers ceux qui la mérite. Elle est aussi très attentive, et très observatrice … Apercevant un détail qu’un autre n’aurait pas imaginé …


    ♦ DESCRIPTION PHYSIQUE >

    De la tête aux pieds ou des pieds à la tète ? xD Elza est de petite taille – pas plus d’un mètre soixante -, aux longs cheveux noirs et ondulés. Sa peau, légèrement mat, se présente sans rides ni imperfections, représentant si bien la jeunesse … Elza a deux yeux d’un bleu fulgurant qui te donne l’impression d’être passé au rayon X et le regard de la jeune fille est énigmatique, fureteur, curieux, triste, inquisiteur … Comment le décrire totalement ? Le sourire qu’Elza t’offrira peut-être te fera découvrir une rangée de dents blanches et parfaitement alignées … De taille fine et menue, aux mains petites et agiles, Elza a un physique sportif mais élégant …D’ailleurs, elle s’habille souvent de rouge, couleur qui fait ressortir ses yeux et ses cheveux …
    Mais ne te fie pas à sa tête d’ange …Après tout, on dit que les apparences sont trompeuses …Pas pour rien …

    ♦ QUALITÉS ET DÉFAUTS > Qualités : peu bavarde – calme – à l’écoute des autres
    Défauts : Distante – Rancunière - ironique



    ♣ HISTOIRE >

    Eté 2005

    Mes parents se sont séparés et je vis chez ma grand-mère. Femme taciturne, vouée au travail. Veuve. Son mari - mon grand-père – est décédé. Pas un geste tendre, pas un mot doux pour me consoler … Je la hais. Je les hais tous. Mes parents. Les voisins qui ricanent. Les enfants.
    Je reste seule à courir dans les champs. A écouter les oiseaux. A pleurer un moineau.
    J’ai mal …

    14 juillet 2007

    Ce matin, quand je m’apprêtais à partir dans la campagne courir, il m’a pris la main, m’a emmené dans une des ruelles tortueuses de notre village … En silence. Il m’a sourit. Il a murmuré :

    « Souviens-toi de l’été dernier »

    Quand il est arrivé. Je caressais un cheval à la clôture d’un pré et il est descendu d’une voiture … Je l’ai regardé … Et nos regards se sont croisés … J’ai frissonné … Quelques chose, un pressentiment qui me disait qu’il allait tout bouleverser …
    Oui, ce matin, il m’a pris dans ces bras et m’a embrassée. Intense moment. Premier baiser. Je l’aime …

    Dimanche 15 juin 2008

    Les lamentations des vivants sont un chant pour les morts …
    C’est vrai.
    Ni secouer son corps inerte, ni crier le fera revenir.
    Il est parti dans l’au-delà.
    Un monde dont on ne revient pas.
    Jamais.

    Mes genoux fléchissent et je tombe sur le sol boueux. J’ai peur. J’ai mal. Tout près de son corps encore tiède. Je le regarde. Lui, celui que j’aimais. Ses cheveux bruns décoiffés n’ont pas changés, mais ses yeux pétillants de malice sont vitreux. Ils reflètent la mort. Un flot de souvenirs remonte en moi. Le jour où je l’ai aperçu pour la première fois, jouant une partie de football avec ceux qu’il appelait ces amis. Le jour où il m’a dit qu’il m’aimait, et le jour où ses lèvres se sont posées pour la première fois sur les miennes. Je frissonne. Comment penser qu’il y a seulement quelques heures nous partagions la même saveur de l’amour partagé, le même lit, témoin de nos caresses … Malgré la douleur qui me tenaille, aucune de ces larmes salées ne vint à mes yeux. Peut-être direz-vous que ma tristesse était feinte, ou superficielle, peut-être … Vous auriez tord ...

    Je ferme les yeux et sommeille, longtemps …
    Accueillant avec joie la perspective du néant …
    Ecartée de tout sentiment, la douleur me sera épargnée …
    Et je pourrais le rejoindre, lui mon aimé …

    Une sirène de police me réveille en sursaut. Au loin je vois déjà le gyrophare tourbillonner. Je sais que les policiers, dans moins d’une minute, seront là … Emporteront son corps ... Le soumettront à une autopsie … Je me révolte à l’idée des instruments fouillant son corps … Bravant sa pudeur et trompant sa sérénité … Mais même moi, je serais suspectée, d’avoir pointé le revolver sur son torse, et d’avoir pressé la détente … Un instant l’idée m’effleure de me tuer, d’enfin poser un terme à ma vie qui, sans lui, me paraît sans aucun sens … Je le rejoindrais où il est parti … Mais aurait-il voulu ça ? Non, il aurait voulu que je continue … Mon parcours de cavalière. Que je devienne une championne. Braver les obstacles sur le chemin infini qu’est la vie … Sans lui, Pour Lui …

    ♣ HISTOIRE DANS LE DOMAINE ÉQUESTRE >

    4 septembre 2000

    Le cartable sur le dos. L’école reprend. Ca m’énerve. Obligée de travailler. Ce matin, je l’ai croisé. Petit poney à la robe noire. Comme d’habitude. Lui si rebelle avec les autres. Il me renifle les mains. Il se couche et moi près de lui … Mon seul ami … Je ne sais même pas son nom …

    ? Octobre 2000

    Folle cavacalde. Aujourd’hui, j’ai séché l’école. Marre, Marre, MARRE !! Une folle impulsion et j’ai sauté sur le dos de mon petit poney noi, au gallop dans le champ. Brinqueballé à droite à gauche car je ne sais pas monté à cheval. J’ai eu très peur car le propriétaire m’a vue. Je m’apprêtais à m’enfuir quand il s’est approchée et m’a sourit, m’a dit que ce n’était pas grave. Et le plus important. Il va m’apprendre à monter à cheval ! Figures-toi que mes parents sont d’accord !

    ♣ LIEN DE FAMILLE DANS LE RPG ? > Aucun



    ♦ PRÉNOM // PSEUDO > Itac
    ♦ AGE > 12 ans et demi
    ♦ SUGGESTION SUR LE FORUM ? > Non. Il me paraît génial.
    ♦ AVATAR > Adrianna Lima
    ♦ MULTIPLE COMPTE ? >Non
    ♦ LIEU DE VIE > TH Même
    ♦ CODE > T EM 25
Revenir en haut Aller en bas
CHARLIE Stewart .
* PROF
* PROF
avatar

Nombre de messages : 453
[ PUF _ : [ AL0N3
[ TES CHEVAUX _ : [ SOLDIER
[ HUMEUR _ : [ GOOD =)
Date d'inscription : 17/06/2008

[ YOU
[ RELATIONSHIPS:
[ TO DO LIST :
[ POINTS:
28/1000  (28/1000)

MessageSujet: Re: Elza Miralès   Jeu 26 Juin - 13:28

Welcome & Merci de ton inscription =).
Je crois bien que tout est ok
Alors Bon jeu ^^ .

_________________

# CHARLIE STEWART APPLE JONES. & SOLDIER OF IRELAND




Je Veux Vivre, le grand amour . La passion, des premiers jours
Je veux aimer & recevoir en retour . Je veux savoir si sa existe toujours .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://training-helps-v3.forumactif.com
 
Elza Miralès
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Post spécial pour Elsa, appaloosa à sauver !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[ TH ]  :: | ♣ ALIMONY | :: [ REGISTRES :: [ REFUSED-
Sauter vers: