...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [ FAUSTINE DE PRYM

Aller en bas 
AuteurMessage
CHARLIE Stewart .
* PROF
* PROF
avatar

Nombre de messages : 453
[ PUF _ : [ AL0N3
[ TES CHEVAUX _ : [ SOLDIER
[ HUMEUR _ : [ GOOD =)
Date d'inscription : 17/06/2008

[ YOU
[ RELATIONSHIPS:
[ TO DO LIST :
[ POINTS:
28/1000  (28/1000)

MessageSujet: [ FAUSTINE DE PRYM   Mer 23 Juil - 18:27




( FAUSTINE DE PRYM )


I / CARTE D'IDENTITÉ

NOM ENTIER DU CHEVAL : Faustine De Prym
NOM ENTIER DU PÈRE : Solstice de Prym
NOM ENTIER DE LA MÈRE : Ticao de Prym
ÉLEVAGE DE NAISSANCE : Élevage de Prym
DATE DE NAISSANCE : 12 Octobre 1998
AGE ACTUEL : 10 ans
SEXE DE L'ÉQUIDÉ: Jument
NUMERO DE PUCE: 4589 HGT
CATÉGORIE - TAILLE: 1 m 62
SON CAVALIER: ...
CATEGORIE : Cheval de Club



II / PSYCHOLOGIE & CAPACITÉS

CARACTÈRE GÉNÉRAL:

Faustine, c'est une jument attachante et turbulente . Une vraie jument pleine de vie mais plutôt au sang chaud, comme certains le diraient . C'est la monture jeune dans sa tête qui ne pense qu'à aller plus vite, après tout, c'est plus amusant . Manquant de discipline c'est une monture effarouchée et légèrement prise de tête . Elle ne veut pas quelque chose ? Dure de lui faire accepter, et la violence ne servira à rien croyez moi donc . Sympathique au box, c'est une demoiselle accueillante qui aura souvent le truc pour passer sa tête par dessus la porte du box en vous voyant arriver . Une fille ne pourrait pas être plus pimbêche : Détestable avec les autres femelles c'est une vraie croqueuse d'homme qui trouvera moyen de se rendre intéressante devant eux . Bref, revenons en au cavalier . Une jument douce durant le pansage sauf quand vous l'énervez . Il y aura des jours ou vous ne la supporterez pas : renverser votre boite de pansage sera une de ses principales occupations et un de ses principaux jeux, si vous voyez ce que je veux dire . Autant de fois vous ramasserez, autant de fois, elle refera tout retomber . Et attention, vous devenez violent, elle le devient également, et sans aucun problèmes. Pourtant, c'est une bouille attachante qui trouvera toujours le moyen pour que vous ne lui en vouliez pas . Elle possède un côté doux, compréhensif, comme en communion avec son cavalier après l'avoir usé jusqu'à l'en faire devenir chèvre.

CAPACITÉS :

Faustine c'est une jument qui a un certain passé dans la compétition et surtout le complet . Une novice donc ? Non, loin de là, c'est même, ou tout du moins ce fut une jument des plus excellente, en son temps, si j'ose dire . Bien sûre, plus jeune, elle possédait déjà ce caractère énervant, si ce n'est davantage , et il lui avait fallut attendre ses 7 printemps pour trouver un cavalier capable de la comprendre et de s'en faire respecter . De là, ils firent énormément de podiums, mais pour certaine raison, ce fameux cavalier laissa Faustie. Bref, c'est une monture à la foulée sûre , que ce soit en dressage, obstacle, ou bien cross . Elle monte avec précision ses barres, travaillant dans son dos pour sauter avec grâce chacun des obstacles sur sa route . Un morale de vainqueur, ce n'est pas pour rien. En dressage, c'est une petite Miss monde qui saurait trouver n'importe ou quelqu'un pour se passionner pour elle et lui faire des compliments. Facile à la mise en main elle nécessitera pourtant énormément de jambes pour travailler sur deux pistes et un dos du tonnerre . Très agile, c'est une petite jument qui a sut faire son trou dans le monde du cross, de sa foulée vive et rapide et de sa précision. Néanmoins, ce n'est pas tout le monde qui peut prétendre pouvoir la monter dans ces cas là . Sympathique, oui , mais ll ne faut pas pousser , il lui faut quelqu'un de vrai et présent sur son dos, et non passif . C'est aussi une petite ponette extrêmement douée en Jeux =) . Elle vous mènera loin.


QUELQUE CHOSE A RAJOUTER ? :

//

QUALITÉS ET DÉFAUTS :

_ Attachante _ Joueuse _ Sympathique _
_ Tête de mule _ Exécrable avec les juments


III / TRAININGS

I / EQUILIBRE _ : 0.00 %
II / ENDURANCE _ : 0.00 %
III / SOUPLESSE _ : 0.00 %
IV / HABILETE _ : 0.00%
V / CONFIANCE _ : 19.80%
VI / ALLURES _ : 0.00%
VIII /SOINS _ 21.00 %
VIII / CLASSEMENTS CONCOURS _ : 0

Le soin ne concerne sur les douches, pansages, visites vétérinaire + Ostéopathe etc .. ) & sorties en pré .
La confiance se gagne dans chaque chose .




[ ENTRAINEMENTS ]



Spoiler:
 

_________________

# CHARLIE STEWART APPLE JONES. & SOLDIER OF IRELAND




Je Veux Vivre, le grand amour . La passion, des premiers jours
Je veux aimer & recevoir en retour . Je veux savoir si sa existe toujours .



Dernière édition par CHARLIE Stewart . le Lun 28 Juil - 19:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://training-helps-v3.forumactif.com
Shannon WILLIAMS Abs
* NIVEAU 0
* NIVEAU 0
avatar

Nombre de messages : 39
[ PUF _ : Apple Mixte
[ HUMEUR _ : =)
Date d'inscription : 10/07/2008

[ YOU
[ RELATIONSHIPS:
[ TO DO LIST :
[ POINTS:
15/1000  (15/1000)

MessageSujet: Re: [ FAUSTINE DE PRYM   Ven 25 Juil - 19:35

    Levée de bonne heure la jeune Williams avait décidé d’allée faire un tour dans les écuries, elle n’y était pas allée depuis qu’elle avait montée Skyline en cour. Un sourire s’afficha à ses lèvres dès es premiers pas dans l’allée, elle entendait les souffles des chevaux, leur mouvement, le bruit de la paille mâché. Prenant son temps elle passa devant chacun des box et examina son contenu. C’est alors que la jeune femme craqua, un magnifique équidé se tenait dans un des boxs possédant une magnifique robe appaloosa. L’équidé vint fourrer ses naseaux dans les mains de la bipède, qui fut parcourut d’un frisson de chaleur. Sans ôter ses mains c’est-ci regarda le nom sur la porte : Faustine de Prym. Passant sa main sur le chanfrein de la jument, Shannon regarda la jument.

    - Bonjour ma belle –

    Tombée en extase devant la robe de l'animal, elle examina son corps, si sa tête était propre se devait bien être la seule chose, le corps de la belle était parsemé de tâches de boue, surement fraiche de ce matin, car après tout il n'était que 9h. Un pansage était requis et cela lui permettrait de faire plus ample connaissance avec Faustine. Se décollant du contact de la jument, elle attacha ses cheveux ; encore mouillé de la douche ; en une queue de cheval. Comme un événement était vite arrivé, en décidant de faire un tour aux écuries, la jeune avait décidé de mettre sa tenue d'équitation accompagnée d'un débardeur blanc avec au dos inscrit : I Know, en larges lettres noires et en majuscules. Enfin passons, se dirigeant d'un pas assuré vers la sellerie, elle en ressortit avec le matériel nécessaire pour un pansage. Déposant les objets à côté de la porte du box, une fois les mains libre, la cavalière déverrouilla la porte afin de pouvoir pénétrer dans le box. Une fois à l'intérieur, elle tira bien la porte derrière elle. Etrille à la main, Shannon commença avec le côté que lui présentait l'appaloosa, le côté droit. Commençant par faire des cercles sur le ventre de Faustine, elle l'observa. La jument avait la tête tournée vers elle, les oreilles pointées en avant. Des nuages de poussière se détachaient de l'animal, mais Brunette avait vu pire. Pour passer de l'autre de l'équidé, elle du passé sous la tête de la blanche et une fois contre le mur elle admira la place que lui laissait Faustine. Posant une main sur l'épaule et l'autre sur le ventre, elle tenta de pousser la femelle.

    - Allez,… Pousse-toi…. Tu verras tu te sentiras plus légère après. –

    Après quelques efforts Miss de Prym fit quelques pas de côté laissant plus de plaça à la bipède et continua de la fixer, lorsque celle-ci recommença à lui passer l'étrille. Qu'attendait-elle ? Peut-être une sucrerie. Mais Melle Williams ne comptait pas lui en donner maintenant, lorsqu'elle aurait fini,... peut-être. Pour aller jusqu'à la porte, Shannon fit reculer sa nouvelle connaissance afin de ne pas toujours être obligée de se baisser. S'accaparant du bouchon, elle reposa l'étrille au sol et retourna dans le box. Toujours du même côté elle commença par l'encolure de la belle, l'empêchant de tourner la tête quelques instants. Profitant d'avoir le bouchon, elle le passa dans les crins blancs. La jument se laissa vers, ne quittant pas l'humaine des yeux. Repassant devant la tête de Faustine, Brunette laissa à nouveau sa main glissée le long du chanfrein, avant de recommencer à brosser de l'autre côté cette fois. Les membres étaient boueux, mais la boue partait facilement, formant moins de nuage que lorsque Miss avait passé l'étrille. Ressortant pour la troisième fois, elle s'arrêta dans le box pour admirer la jument qui continuait de la regarder fixement, oreilles en avant. C'était bizarre, le corps de la jument avait été couvert de boue ; maintenant disparut grâce aux efforts de la jeune femme, mais les seuls endroits resté blanc comme neige, complètement étaient la crinière et la queue.

    - Je sais pas comment tu fais mais… continue. –

    En ayant marre de devoir sortir à chaque fois, elle prit le cure pied et le glissa dans une de ses poches arrière, elle n'aurait pas à ressortir. Armée de la brosse douce, elle caressa la tête de l'animal aux joues boueuses, passant avec précaution la brosse et avec patience elle réussit à en ôter la plus grosse partie. Ne voulant pas embêter plus longtemps Faustine ; qui les yeux mis clos commençait à agiter les oreilles dans tous les sens ; Shannon passa la brosse sur tout le corps de la jument sans que celle-ci fasse quelque chose d'autre que de la regarder tête oreilles en avant. C'était tout de même bizarre pour une première rencontre que cette Miss reste aussi statique, mais cela ne dérangeait pas plus Shan'. Une fois finit avec la brosse douce, elle se dirigea à l'endroit où les chevaux peuvent passer leur tête dans l'allée et elle laissa tomber la brosse douce. D'un geste doux, elle saisit le cure-pieds dans sa poche arrière. S'abaissant la cavalière laissa encore une fois sa main glissée sur l'animal, mais cette fois-ci le long de l'antérieur gauche. Elle ne dût pas batailler pour avoir le sabot, c'était comme-ci Faustine lui avait directement donné. Cette jument était elle parfaite ? Miss Williams découvrit bien vite le contraire. A peine avait elle prit le sabot qu'elle avait senti une pincée ; pas des plus douces ; à la fesse gauche. Lâchant le membre, d'un geste vif ; mais évitant le mur ; elle se retourna vers la jument, celle-ci avait encore la tête tendue vers elle. Un coup de doigt entre les naseaux suffit à la Belle pour remonter sa tête.

    - Hey, mais ça va pas la tête ?! –

    C'est vrai qu'elle n'y était pas allée de main morte et la jeune femme se frottait la fesse, ressentant encore la douleur. Bon il fallait quand même la curer. Se plaçant dos au mur et face à l'antérieur, la demoiselle gardait un oeil attentif sur la jument qui avait repris son attitude paisible en la regardant. Mais cette fois ses oreilles étaient en arrière. Se méfiant, elle n'eut pourtant aucun mal à soulever le sabot, c'était dur tout de même de pouvoir garder un oeil sur Faustine tout en la curant, mais elle ne s'en sortie pas trop mal. Ensuite elle se dirigea vers le postérieur, elle était hors d'atteinte des dents de la Belle, mais ce qu'elle craignait c'était un coup de sabot main rien de cela ne se passa. Pour aller de l'autre côté Shannon préféra repasser par l'endroit où elle était passée chaque fois. Lorsqu'elle eut atteint le côté droit, elle aperçut le mouvement de tête de la bête, qui venait d'allonger son coup vers le derrière de la jeune femme. Levant un doigt et appuyant son regard sur la jument, celle-ci ravisa son geste et ne chercha plus à mordre. Le pansage se termina bien et une fois les affaires rapportées à la sellerie. Damoiselle s'arrêta devant le box de Miss de Prym, qui avait de nouveau la tête dans l'allée. Sortant un bonbon à la pomme de sa poche, elle en coupa la moitié et n'en donna que la moitié à la jument.

    - Tiens, je ferrais plus attention les prochaines fois, je savais que ce n’était pas normal d’être aussi sache –


    Et avec le même sourire avec lequel elle était entrée, elle repartit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MATTHIEW Tyler .
* NIVEAU 0
* NIVEAU 0
avatar

Nombre de messages : 69
[ PUF _ : ° AL0N3
[ HUMEUR _ : ° G00D
Date d'inscription : 03/07/2008

[ YOU
[ RELATIONSHIPS:
[ TO DO LIST :
[ POINTS:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: [ FAUSTINE DE PRYM   Ven 25 Juil - 20:06

    NIVEAU DU TEXTE : Très Bon

    x CONFIANCE _ 4.8 %
    x SOINS _ 6 %

    x POINTS D'EXPÉRIENCE _ 15 Points

    x COMMENTAIRES_
    Par rapport aux textes que j'ai pu lire de toi, celui ci est vraiment fantastique ! Enfin je veux dire que tu t'es vraiment améliorée, et que c'était un vrai plaisir de te lire ! Ainsi pour ces progrès tu touches la note maximum en points d'expériences . Par contre, bien sûre, il reste quelques petites choses que tu pourrais améliorée . Ton introduction est un peu longue, par rapport à la globalité de ton texte en général je veux dire . Et puis il y a aussi le faites que pour une jument turbulente, ton texte manque de piment je trouve ! Il correspond à une Faustine dans ses meilleurs jours, ce qui est plus facile =) .

_________________
_____________________________
MATTHIEW TYLER
HANDSOME BOY
_____________________________


« Ne sois pas tenté ... Ne touche pas Poupée .. »,
Tu risques de te faire tuer par MA Poupée Cool.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://luxurious-island.forumotion.com
October Nothomb[abs]
* NIVEAU 1
* NIVEAU 1
avatar

Nombre de messages : 98
Age : 26
[ PUF _ : Lollie
[ HUMEUR _ : Merveilleuse
Date d'inscription : 16/07/2008

[ YOU
[ RELATIONSHIPS:
[ TO DO LIST :
[ POINTS:
84/1000  (84/1000)

MessageSujet: Re: [ FAUSTINE DE PRYM   Sam 26 Juil - 17:43

October, Faustine..
L'adolescente n'avait au départ aucune envie de connaître cette jument mais l'apaloosa est venue à elle, on peut l'interprêter ainsi. October se promenait dans les allées du Domaine quand une bombe claire traversa au grand galop une étroite allée de pierailles..
<< C'est toujours dans ces moments de méditation qu'on me dérange. Que suis-je censée faire quand une jument enragée me galope dessus ?
La jument ne s'arrêta pas, elle ne ralentit même pas. L'adolescente se prépara à bondir, avec la ferme intention de ramener ce léopard dans son box. Mais guère plus ! Au moment ou la jument passa à la hauteur d'october, celle-ci attrappa les rênes, essayant de résister à la jument. La tachtée ne ralentit pas plus et October se fit traîner un moment, d'une allée à l'autre. Encore heureux que la jument décida que la pelouse serait surement meilleure pour ses sabots et qu'elle continua un bout de chemin sur une pelouse un peu plus molle. Pour finir, gênée par le poids de la jeune fille aggrippée à ses rênes, La grande jument décida de stopper net et de goûter à cette herbe qu'elle venait de fouler de son galop de charge.
<< Ah, c'est pas trop tôt. Te rends-tu compte que tu viens de me traîner d'abord dans les allées de pieraille et ensuite dans la pelouse de l'académie ?
October ouvrit la bouche en voyant l'état de la bande d'herbe que l'apaloosa venait de retourner.
<< Aïe aïe ma grande.. Ce n'est pas que je ne t'aime pas mais là tu es allée un peu trop loin. Regarde moi l'état de cette pelouse. Qui t'a laché comme ça ma grande ?
La jument pompait abondemment pour trouver son air et October eut peur pour elle. Elle se releva car elle était toujours assise à côté de la jument et la fit longuement marcher. La jument se calma peu à peu. Dans les premiers temps, elle trottinnait sur place et s'énervait, encore toute trempée de sa course folle. Là, elle était presque sèche et October l'approcha des écuries. La jument apaloose moussait car elle jouait avec son mors.
<< Dis donc la miss, je ne vais pas pouvoir te rentrer au box dans cet état, tu es un peu trop chaude là. Il te faudrait marcher encore vingt bonnes minutes puis une douche ne te ferai peut-être pas de tord. Qu'en dis-tu ?
La jument s'ébroua et recommença son petit trot sur place. Elle tira d'un coup sur les rênes que l'adolescente faillit lacher. Elle resserra ses doigts sur les rênes et décida d'aller déseller la jument. Mais à ce moment, un cavalier enrager arriva, cravache en l'air, prêt à battre la jumentdès qu'October se serai écartée.
<< Hey, tout doux bonhomme on ne bat pas une jument comme celle-ci !
Le jeune homme répondit que la jument en question venait de l'envoyer mordre la poussière et qu'il la poursuivait depuis maintenant quarante minutes.
<< Je comprend mieux pourquoi elle était trempée et essouflée. tu sais quoi ? Je te conseille de rentrer te changer les idées et te calmer, je vais m'occuper de cette pauvre jument que tu effraye. Regarde sa tête, elle roule les yeux de terreur.
En effet, la jument roulait des yeux, October était persuadée que si elle la lachait, la jument chargerait le cavalier qui pietinait pour récupérer la jument. Ce qui n'était décidémment pas une bonne idée. october tourna les talons et incita la jument à la suivre, d'une pression sur les rênes. Celle-ci tourna les talons et suivit la jeune fille.
<< il te fait du mal hin ma belle. tu as besoin de calme toi. Tu n'aime pas la violence. Mais tu es aussi une jument violente, je l'ai remarqué quand le jeune homme était là.
La jument recommença à trottiner mais elle ne se contenta pas de dépasser October, elle la poussa pour passer. La jeune fille lui donna une tape sur le nez et la jument se leva, antérieurs battant l'air vers la tête de l'adolescente. October ne se protégea pas la tête, elle ne recula pas. Elle tremblait comme une feuille mais elle savait qu'elle devait absolument rester où elle était. Elle ferma les yeux, repassa des chansons dans sa têtes, chantant en sourdine. Elmle avança même d'un pas, la jument fut surprise, étonnée et elle se reposa. Ce n'est pas pour ça qu'elle redevint gentille, elle montra les dents, attrappa l'adolescente au bras. Et se tourna pour shotter mais October ne lui en laissa pas le temps.
<< Dis moi toi tu ne supporte pas qu'on te remette à ta place. Je sens bien que tu es une dominante mais tu sais tu ne vas pas me faire peur comme ça.
L'adolescente masquait sa peur à la jument et ça semblait marcher. Malgré ces horribles tremblements, October tenait tête et n'était visiblement pas prête à céder.
<< Tu sais quoi ? Tu es sèche, je vais te rentrer et m'occuper de toi. Tu en as vraiment besoin après cette course folle. Ohhh ma grande, calme toi.
La jeune fille reprit lentement le chemin des écuries, se faisant toujours dépasser par la jument. La taper aurait encore mener à un tête à tête et ça n'arrangerait rien. October rentra calmement la jument dans son box et apprit par la plaquette de cuivre que la Belle en question se prénommait " Faustine de Prym ". October avait entendu parler de cet élevage alors qu'elle n'était pas encore vraimetn immergée dans le monde du cheval. c'était donc un élevage assez connu pour que le nom en soit arrivé à ses oreilles. Fautine poussa l'adolescente d'un coup de tête. Celle-ci fut envoyée contre le mur opposé. Elle manqua d'exploser de colère mais elle se contenu, sachant que la violence et la contrainte ne mèneraient qu'à un nouvel affront.
<< Écoute moi bien ma Grande, tu es belle et tu es forte, je ne dis pas le contraire. mais par contre, tu es vraiment mal éduquée ! il va falloir remédier à ça.
En disant ça, l'adolescente avait prit une voix méchante et la jument se leva à nouveau mais cette fois ne battit pas des antérieurs. October la calma et s'en approcha doucement. Faustine de Prym. Dès que je t'ai vu, j'ai su que tu valais des montagnes d'or. Tu es sans doute une ancienne championne ou une championne mise à la retraite prématurément. La jeune fille attrappa une boîte de pansage qui traînait dans l'allée et la présenta à la jument qui en renversa l'intégralité du contenu. La colère monta à la tpête d'October et celle-ci déposa une tape sur le nez de Faustine qui se braqua immédiatement et ui recommença ses manières. L'adolescente ramassa ses brosses et sortit du box sans tarder. Á travers les barreaux du box, elle dit:
<< J'ai peut-être échouer ton pansage ma Belle mais ne t'en fait pas que je n'abandonne pas. je reviendrai et cette fois je réussirais. Faustine de prym je réussirais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHARLIE Stewart .
* PROF
* PROF
avatar

Nombre de messages : 453
[ PUF _ : [ AL0N3
[ TES CHEVAUX _ : [ SOLDIER
[ HUMEUR _ : [ GOOD =)
Date d'inscription : 17/06/2008

[ YOU
[ RELATIONSHIPS:
[ TO DO LIST :
[ POINTS:
28/1000  (28/1000)

MessageSujet: Re: [ FAUSTINE DE PRYM   Sam 26 Juil - 21:44

    NIVEAU DU TEXTE : Très Bon

    x CONFIANCE _ 5 %
    x SOINS _ 6 %

    x POINTS D'EXPÉRIENCE _ 15 Points

    x COMMENTAIRES_
    c'est de nouveau un joli texte ! Par contre, par pitié, pour la .. fois, ( je sais plus combien xD ) penses à centrer ou Lister tes textes ! C'est très désagréable . Et ça pourrait t'enlever des points au fur et à mesure du jeu . ( si tu ne comprends pas ce que je veux dire par là, dis le moi par MP =) ) . Sinon au contraire de Shannon ton texte est très dure, ce qui est plus fidèle mais tu restes un peu passive je trouve. Entre trop laisser passer et défoncer une monture pour rien, je pense qu'il faut trouver un juste milieu .
    Bravoo I love you

_________________

# CHARLIE STEWART APPLE JONES. & SOLDIER OF IRELAND




Je Veux Vivre, le grand amour . La passion, des premiers jours
Je veux aimer & recevoir en retour . Je veux savoir si sa existe toujours .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://training-helps-v3.forumactif.com
October Nothomb[abs]
* NIVEAU 1
* NIVEAU 1
avatar

Nombre de messages : 98
Age : 26
[ PUF _ : Lollie
[ HUMEUR _ : Merveilleuse
Date d'inscription : 16/07/2008

[ YOU
[ RELATIONSHIPS:
[ TO DO LIST :
[ POINTS:
84/1000  (84/1000)

MessageSujet: Re: [ FAUSTINE DE PRYM   Dim 27 Juil - 17:15

October, après l'échec, la réussite




  • L'échec du jour dernier tournait dans la tête de l'adolescente. Elle n'était pas du genre à se laisser tenir tête et là, la jument la lui avait bien tenue. Faustine avait d'ailleurs gagné la partie. Mais pas la guerre..

<< De meilleure humeur la Belle ? De toute façon, de bonne ou de mauvaise, ça ne change pas grand chose, je m'occuperais quand même de toi.

  • Faustine avait l'air calme mais ce n'était qu'un air qu'elle se donnait, quand elle eut fait un demi tour sur ses postérieurs pour voir qui lahélait à la porte de son box, elle baissa les oreilles. Souvenir du jour précédent ? La grande jument claqua plusieurs fois les machoires pour bien montrer qu'October n'était pas vraiment la bienvenue dans le box. Ce n'est pas pour autant de l'adolescente s'effraya et rebroussa chemin, non, elle devait réussir, cette fois.


<< Non non ma grande tu ne me fais pas peur. Pas de caprices cette fois tu ne m'auras pas si facilement. Je t'explique le programme ? Bon d'abord je pense que je vais te sortir de tes appartements pour faire un tour à la douche. Ca te plaît ça ? Puis ensuite, j'improviserai la journée.


  • October avait développé son programme avec un air doux et amical, la jument cessa ses claquements de machoire et devint plus ou moins calme. L'adolescente pu lui passer un licol sans craindre les dents de la Grande. La jeune fille fixa la longe de cuir à l'endroit approprié du licol, flatta l'encolure de la jument puis sortit enfin du box, suivie de la terrible. Á peine sortie du batîment des écuries, la jument trottina, évidemment, toujours en poussant et malmenant la cavalière. L'adolescente se facha, tira un bon coup sur la longe, la jument leva haut la tête, la secouant en tous sens pour désoienter la jeune fille.

<< Faustine de Prym ! Ta violence ne me fait pas peur, arrête tes bêtises. Ce n'est pas tes manières qui vont m'empêcher de te doucher ! Alors maintenant c'est fini, tu marches gentimment !


  • La jument avait écouté attentivement la cavalière mais ce n'est pas pour autant qu'elle baissa sa tête ni qu'elle releva ses oreilles. Ses yeux roulaient dans leurs orbitres et ses machoires claquaient à nouveau. October s'énervait, peu à peu. Elle essayait de cacher colère et peur à la terrible jument. Faustine aggravait son cas, continuant ses incessant trottinemment. L'adolescente lui retourna une claque sur l'encolure que Faustine de Prym n'apprécia pas. Elle se leva, droite comme un i puis battit l'air de ses antérieurs, essayant de happer telle ou telle partie du corps de la jeune fille. October la corrigea en la frappant du bout de la corde. Elle tira sur la longe, tentant de faire redescendre la jument au sol. La jeune fille parla calemement à la jument, enchaînant sermons sur douceurs, gentillesses sur corrections.

<< Je ne suis peut-être qu'une insignifiante cavalière à tes yeux, douce jument mais je peux te faire du bien tu sais. Si tu arrêtais tes violences et tes réactions vives, tu pourrais être très heureuse. les cavalioers n'auraient plus vraiment peur de toi et ils so'ccuperaient mieux de toi.


  • L'adolescente et la jument arrivèrent aux douches un peu calmés, aussi bien l'une que l'autre. La jument marchait presque au niveau de l'épaule de l'adolescente et October n'avait plus à la corriger. La jeune fille attacha la Belle à un des anneaux prévu à cet effet et lui caressa longuement l'encolure avant d'aller chercher son matériel de douchage et de pansage. La jument attendit patiemment le retour d'October et celle-ci se détendit un peu. Quand la jeune fille revint avec le bac à brosse et tout le nécessaire, la jument pointa les oreilles et allongea l'encolure pour atteindre le bac. Elle le renversa, l'adolescente la corrigea d'une tape sur le nez, que la jument prit mal. Faustine s'énerva, October ramassa les brosses. Elle les mit en sécurité puis décida de curer les sabots de Faustine. Quand la demoiselle demanda son postérieur à la jument, celle-ci tapa et October reçu le coup sur le haut de la cuisse. Elle eut mal, donna un coup à la jument et s'écarta vivement, pour éviter un second coup.

<< Faustine ! C'est fini ! Je te demandais juste ton sabots, pas un coup ! Si tu te tenais un peu tranquille, peu être qu'on aurait envie de s'occuper de toi. Peut-être qu'on apprécierai te caliner. Tu es vraiment insupportable !


  • October finit finalement par avoir chacun des quatre sabots de Faustine, à force de patience et de persévérence. Elle la félicitait largement par des friandises et maintes caresses à chaque fois qu'elle finissait un sabot. Faustine comprit vite l'affaire et se comporta du mieux possible pour obtenir les récompenses. Du coup, quand l'adolescente ouvrit le robinet de la douche et mouilla les membres de la jument, celle-ci ne bougea pas, savourant les croutons de pain sec que la jeune fille lui avait offert. L'adolescente pu ainsi doucher tranquillement la jument, sans s'énerver d'avantage.

<< Bien ma belle, bien. Soit gentille, tu vois, tu es gagnante. Tu as ce que tu veux non, alors laisse moi m'occuper de toi, tu verras ça va aller.


  • October passa une brosse dure accompagnée d'une bonne dose de savon sur la robe grise de la jument. Elle savonna, frotta et mouilla jusqu'à ce que le poil de la jument soit aussi blanc qu'à son premier jour de vie. le résultat fut surprennant et l'adolescente fut fière d'elle même. Et de Faustine. La jeune fille la sècha puis elle gratta la couche de crasse qui gachait la beauté des sabots de la jument et les graissa. Elle finit en sèchant la queue blanche de la grand jument. Elle s'amusa à les sècher en faisant des tresses ce qui faisait de jolies ondulations dans la queue de Faustine.

<< Toute douce ma grande, on est belle maintenant, toute propre. Tu veux une gâterie maintenant ? Tu as été sage, c'est bien.


  • L'adolescente tendit une carotte à la jument et lui flatta à nouveau l'encolure. October décida de jouer avec sa courte crinière et de lui faire quelques jolies tresses qu'elle défit plus tard. La jument se comportait bien et restait sage, grâce aux friandises que l'adolescente lui distribuait régulièrement. Pour finir, October rentra la jument qui, toujours grâce aux caresses et friandises se tint calme et marcha tout le long du chemin. Elle ne poussa pas pour rentrer dans son box, elle ne shotta pas, ne bouscula pas. L'adolescente la félicita d'une floppée de caresses puis du se résigner à la quitter pour laisser quelqu'un d'autre s'en occuper où pour la laisser tranquille.


<< Bye ma grande, aujourd'hui ça a été un plaisir de s'occuper de toi. Tu étais dans un bon jour je pense. Même si tu as toujours tes caprices, je pense avoir cerné ta petite personne. Á la prochaine fois ma grande.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHARLIE Stewart .
* PROF
* PROF
avatar

Nombre de messages : 453
[ PUF _ : [ AL0N3
[ TES CHEVAUX _ : [ SOLDIER
[ HUMEUR _ : [ GOOD =)
Date d'inscription : 17/06/2008

[ YOU
[ RELATIONSHIPS:
[ TO DO LIST :
[ POINTS:
28/1000  (28/1000)

MessageSujet: Re: [ FAUSTINE DE PRYM   Lun 28 Juil - 19:26

    NIVEAU DU TEXTE : Très bon


    x CONFIANCE _ 5 %
    x SOINS _ 6 %

    x POINTS D'EXPÉRIENCE _ 13 Points

    x COMMENTAIRES_
    C'est de nouveau un bon texte, plus agréable à lire que le premier encore je trouve . Sympathique donc, mais encore très dure, peut être trop dure .. Faustine est dure, mais là c'est un vrai tyran . Je pense que là dessus y a encore à travailler, respecter le caractère du cheval, oui, mais pas aller trop dans l'exagération. Ensuite, je trouve que ça manque bien de description du comportement de Faustine, par rapport au pansage, aux tresses etc . Et même la description des gestes en profondeur de October, la façon de panser, etc .

_________________

# CHARLIE STEWART APPLE JONES. & SOLDIER OF IRELAND




Je Veux Vivre, le grand amour . La passion, des premiers jours
Je veux aimer & recevoir en retour . Je veux savoir si sa existe toujours .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://training-helps-v3.forumactif.com
October Nothomb[abs]
* NIVEAU 1
* NIVEAU 1
avatar

Nombre de messages : 98
Age : 26
[ PUF _ : Lollie
[ HUMEUR _ : Merveilleuse
Date d'inscription : 16/07/2008

[ YOU
[ RELATIONSHIPS:
[ TO DO LIST :
[ POINTS:
84/1000  (84/1000)

MessageSujet: Re: [ FAUSTINE DE PRYM   Sam 9 Aoû - 20:14

Faustine de Prym, cette grande maladroite, cette belle mouchetée au sang chaud.

Mmmm, Lucie, j'ai fait le tour,
De tant d'histoires d'amour.
J'ai bien, bien assez de courage,
Pour tourner d'autres pages, sâche...
Que le temps nous est compté.
Faut jamais se retourner en se disant,
"Que c'est dommage,
d'avoir passé l'âge"


  • October entra dans les écuries, son bac de pansage en main, son gsm en poche, braillant la chanson " Lucie " de Pascal obispo. L'adolescente était dans un moment triste et cette chanson collait à merveilles avec son humeur. La jeune fille caressa les quelques nez des chevaux dont elle avait déjà pu s'occuper depuis son arrivée au domaine pour en arriver au box de Faustine de Prym, cette jument qu'elle avait tant aimée alors que celle-ci l'avait détestée au premier abord. Son box était reculé, tout au fond de l'écurie. Éloignée par précaution des débutants qui tombaient amoureux du premier cheval qu'ils voyaient ou simplement mise là parce qu'elle était arrivée dans les dernière à l'académie d'équitation ? October ne se poserait plus cette question car il semblait que la jument l'ait adoptée, du moins, elle ne la détestait plus aussi vivement qu'au départ. L'adolescente, bien réveillée par l'averse matinale qui s'abattait sur le domaine arriva avec un air joyeux au visage devant le box de la jument. Le même écriteau "Faustine de Prym" ornait le box, October affectionnait cette marque d'attention envers les chevaux et trouvait que la plaquette dorée placée sur chacun des boxs connait un air supérieur à cette académie. La jument mouchetée sortit la tête du box, montrant les dents. La jeune demoiselle lui parla doucement et la jument la reconnu ou du moins, montra autre chose que ses dents. October entra dans le box, confiante et sereine. Elle flatta amicalement l'encolure de la jument et la couvrit de caresses plus douces les unes que les autres. Elle mis en pratique sur la grande jument l'un des massages qu'elle avait appris au cours de l'une de ses lectures. Les massages améliorent la flexibilité, l'attitude, la performance et la récupération du cheval, ils améliorent donc le bien être général du cheval. Faustine parrut apprécier et se détendit vaguement. Le massage qu'elle prodigua à Faustine consistait en une série de torsions de l'encolure puis des manipulations avec la tête du cheval. << Tout doux ma Grande, ça fait du bien tu ne trouves pas ? Tu ne m'as pas l'air fort propre aujourd'hui. Personne ne se serait occupé de toi ? Ne te tracasse pas, je vais te chouchouter, j'ai besoin de compagnie et j'ai envie que l'on s'entende bien. L'adolescente, chantonnant toujours la chanson " Lucie ", attrappa son bac de pansage et en sortit une étrille. Elle prit soin de laisser son matériel en dehors du box, mise à part l'étrille en question. October pansa la jument en petits cercles avec l'étrille choisie. Elle enleva la terre et le sable qui restaient collés en plaques sur le corps de Faustine puis alla chercher une brosse dure, laissant l'étrille hors du box. Elle enleva les crasses et une partie de la poussière. La jument tendait discrètement l'encolure, signe de contentement. Faustine n'est pas très expressive dans le positif et elle ne sait marquer son amour pour telle ou telle chose, c'est pour cela que la voir tendre l'encolure pendant un pansage est assez rare, même si elle apprécie. October pris la brosse douce, pour éliminer les dernières particules de poussière. la grande mouchetée fit semblant de s'effrayer au contact de la brosse mais se calma d'une paroles, October lui parlait toujours pendant les pansage et avait finit par sélectionner ses mots, gardant ainsi les seuls qui apaisaient la jument. La robe de Faustine était d'une propreté exemplaire, au contraire de sa crinière, qui faisait une exposition de noeuds en toutes sorte. October ne se laissa pas desespérer pour autant et attaqua la dite crinière avec un peigne, commencant par le bas des mèches, démêlant le tout pour arriver à un résultat moyen. Les crins étaient un peu jaunes et ne rendaient pas bien par rapport à la blancheur du poil. L'adolescente fut un peu déçue du résultat mais s'emparra d'une boîte de lingettes sans alcool et nettoya les naseaux, les yeux et la tête de la grand mouchetée ainsi, veillant à changer de lingette à chaque différente utilisation. La jument n'aimait pas que l'on touche à sa tête et paraissait dégoutée par l'odeur des lingettes. October passa aussi un coup sur le corps, finissant ainsi son pansage. La jeune fille n'oublia pas de démêler la queue qui elle était moins mêlée, au grand contentement de Faustine et de l'adolescente. << Hé bien ma belle, ce n'était pas du luxe, ce pansage. -Rire. En effet, Faustine était bien mieux ainsi et October se sentait moins triste au contact de cette jument mouchetée au caractère assez complexe. L'adolescente devait à présent quitter le box, laisser Faustine manger son avoine du matin et savourer son foin. Il devait être 8h, pas beaucoup plus les les granulés se déversaient déjà dans les mangeoire des chevaux, les excitant. October se faufila hors des écuries et regagna sa chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ FAUSTINE DE PRYM   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ FAUSTINE DE PRYM
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Uraino Verderie, TF et Faustine (Février 2011)
» Stage régional de sélection le 29 et 30 novembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[ TH ]  :: | ♣ TH CENTER | :: [ BOX :: [ TH HORSES-
Sauter vers: